Comment est fabriqué un fauteuil club ?

Comment est fabriqué un fauteuil club ?

Vous êtes certainement très fier du fauteuil club qui trône dans votre salon et y crée une ambiance cosy. Cette pièce d’ameublement indémodable est reconnue pour magnifier n’importe quelle décoration intérieure. Elle résulte du savoir-faire d’artisans chevronnés. Comment les fauteuils club sont-ils fabriqués exactement ?

Quelles sont les étapes de fabrication d’un fauteuil club ?

Le fauteuil club est apparu au début du XXème siècle, durant la période marquée par le style Art déco caractérisé par les formes géométriques. Ce siège a rapidement séduit les amateurs de mobilier en raison du confort optimal qu’il procure et de sa grande longévité. Son succès s’explique également par son élégance. N’hésitez pas à choisir un fauteuil club français pour sublimer votre intérieur. Ce meuble intemporel est plus souvent conçu à la main et de façon artisanale. Il s’agit du fruit du dur labeur de professionnels passionnés et détenant un réel savoir-faire. 

Parmi les artisans intervenant pour fabriquer un fauteuil club figurent principalement des menuisiers, des tapissiers et des selliers garnisseurs. Ils utilisent des matériaux de qualité pour rendre ce meuble si particulier. Sa structure est ainsi réalisée avec du bois massif comme le hêtre, le chêne, le merisier ou encore l’acajou. Par ailleurs, les fauteuils et canapés club étaient traditionnellement pourvus d’un revêtement en cuir de mouton pleine fleur. Cependant, il est désormais possible de trouver des pièces réalisées à partir d’un autre type de cuir que la basane. Le cuir de vachette est notamment très utilisé pour la fabrication d’un fauteuil club.

Quelles sont les étapes de fabrication d'un fauteuil club ?

L’assemblage

Cette dernière comporte plusieurs phases qui commencent par l’assemblage. Visant à assurer la solidité du siège, il se décompose en cinq étapes :

  • Des planches de bois massif sont découpées en fonction du gabarit souhaité pour le fauteuil ;
  • L’ossature est réalisée ;
  • Des suspensions biconiques et des sangles sont mises en place ;
  • Un garnissage en crin végétal ou en mousse polyuréthane est fixé à l’aide de solides coutures ;
  • Une couche de ouate est déposée par-dessus le rembourrage pour uniformiser la surface.

Les finitions

La réalisation des finitions constitue la seconde phase de la fabrication d’un fauteuil club dans les règles de l’art. Dans le détail :

  • Le cuir utilisé pour le revêtement est découpé à l’aide de patrons ;
  • Les morceaux de cuir obtenus sont mis en place à l’aide de semences et de clous ;
  • Du passepoil est cousu sur les différentes parties du fauteuil (accoudoirs et dossier notamment) ;
  • Le revêtement fait l’objet de plusieurs cycles de détrempes et de séchages ;
  • Des clous peuvent être mis en place à l’arrière du dossier pour renforcer la fixation du revêtement sur la structure en bois ;
  • Le revêtement en véritable cuir est ciré et patiné à plusieurs reprises, à la fois pour personnaliser sa teinte et le protéger ;
  • Les pieds en bois sont peints.

La plupart des fabricants terminent la fabrication d’un fauteuil club en cuir par un processus visant à lui donner un aspect vieilli. Il consiste plus précisément à créer de légères marques d’usure sur le revêtement en le grattant ou en le polissant. Cette dernière phase permet de rendre chaque pièce unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.